Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 10:36

 MUSEE.JPG

 

  1. Musée du parfum, 9e arr. : ce musée, à deux pas de l’Opéra Garnier, retrace l’histoire de l’un des plus anciens savoir-faire de l’homme : la parfumerie. Un hôtel particulier, parangon du raffinement : plafonds peints, stucs romantiques et lustres somptueux. Prenez le temps d’observer les différents instruments d’extraction de l’élixir ainsi que ses luxueux flacons. La visite est gratuite.
  2. Musée Zadkine, 6e arr. : c’est au fond de cette petite ruelle donnant sur la rue d’Assas que vous découvrirez le musée Ossip Zadkine, librement mêlée à la végétation. Ce sculpteur d’origine russe a porté un intérêt constant à la métaphore de l’arbre. Petites particularité : les oeuvres sont accessibles aux malvoyants et aux non-voyants qui sont autorisés à les toucher. Entrée libre.
  3. Musée Cernuschi, 8e arr. : l’hôtel particulier de l’homme politique italien Henry Cernuschi constitue une véritable caverne d’Ali Baba en matière d’art asiatique. Non loin du parc Monceau, vous apprécierez particulièrement les collections japonaises et vietnamiennes. L’entrée est gratuite. L’exposition « Artistes Chinois à Paris » s’y tient actuellement.
  4. Musée Nissim de Camondo, 8e arr. : ce magnifique hôtel particulier qui jouxte le parc Monceau séduira les passionnés d’art français du XVIIIe siècle. Appartenant au Arts décoratifs de Paris, le musée Nissim de Camondo présente une multitude de chefs d’œuvre : mobilier, peintures, porcelaines, sculpture. De quoi flâner toute une après-midi au fil des pièces de la bâtisse.
  5. Musée de la vie romantique, 9e arr. : le charme à l’anglaise de son jardin et ses quelques tables pour prendre le thé séduiront les dernières âmes romantiques. Vous y découvrirez des portraits, meubles et bijoux des XVIIIe et XIXe siècles tous légués par la petite fille de George Sand. Ne manquez pas la bibliothèque de l’atelier-salon enrichie par quatre générations dont celle du peintre Scheffer.
  6. L’Adresse : Musée de la Poste, 15e arr. : centré sur l’écrit, l’Histoire et la culture, ce musée passionnera évidemment les philatélistes, mais pas seulement. L’histoire agitée de ce service de communication depuis le XVIIe siècle vous sera révélée. Mais c’est connu, à la Poste, on est ouvert d’esprit, et le lieu accueille quelques expositions sans aucun rapport avec le timbre ou les facteurs.
  7. Musée en herbe, 1er arr. : géré par une association et subventionné par la ville de Paris, ce musée est spécialement conçu pour les enfants. Si on ne vous l’avais pas dit, vous l’auriez vite compris en égrainant les rubriques du site internet : « Les Z’Expos », « Nos Z’Ateliers »… l’objectif avoué est de sensibiliser les plus jeunes à l’art par le biais d’expositions-jeux. Un premier contact ludique qui ouvrira peut-être des vocations artistiques chez votre dernier que vous destiniez pourtant au football.
  8. Musée de la magie, 4e arr. : automates, illusions d’optique, affiches et gravures, objets de magie et spectacle sont proposés dans ce petit musée du marais. Véritable plongée dans l’univers de la prestidigitation depuis ses débuts, vous aimerez vous y rendre seul, entre amis ou avec vos enfants.
  9. Musée du fumeur, 11e arr. : ok, le tabac, c’est mauvais pour la santé, c’est mal, c’est péché. Mais celà n’enlève rien au poids culturel de la clope au gré des civilisations. Initiatique, addictive ou diabolique, l’inhalation n’a jamais été une activité anodine. Dans la galerie, des expositions-ventes, dont la prochaine se décline autour du thème « Érotisme & fumée » (du 4 oct. au 31 déc. 2011).
  10. Musée National du Sport, 13e arr. : le sport, c’est votre passion. Mais vous préférez en parler au chaud plutôt que le pratiquer. Devenez super pointu sur des sports improbables et découvrez les artistes inspirés par l’effort et le dépassement de soi. Vous n’êtes pas obligé de venir en survêtement (mais si vous y tenez, faites vous plaisir).

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans AMUSANTS
commenter cet article

commentaires