Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 05:28

Il ne fait pas toujours agréable vivre, et surtout travailler, à l'ombre des étoiles !

Brad Pitt et Angelina Jolie.

Brad Pitt et Angelina Jolie. © JOE KLAMAR / AFP

  •  

Un vent de révolte souffle sur le show-biz : les damnés de la crème, la valetaille du star-système, les petites mains des grosses pointures n'en peuvent plus de supporter caprices et abus de leurs célèbres patrons. Hollywood n'a qu'à bien se tenir : les employés ne sont plus corvéables et serviables à merci - voire pire on le verra plus loin... Premières victimes de ces révoltés du gratin : Brad et Angelina, qui découvrent avec des yeux d'ethnologues la jungle tortueuse du droit du travail français. Une employée de leur domaine de Miraval, situé en Provence, les poursuit depuis deux ans pour licenciement abusif. En 2010, le couple décide de se séparer de cette secrétaire bilingue, estimant qu'elle est trop souvent absente et qu'elle "désorganise l'entreprise". L'employée contre-attaque aux prud'hommes en réclamant 61 500 euros d'indemnités et de préjudices. Prudent, le conseil de Draguignan a décidé de reporter l'audience au 11 septembre prochain, pour tenter de départager les torts et de dénouer l'embrouille. Dure responsabilité : il y a là de quoi faire capoter le projet de mariage des stars en Provence...

Même cas de figure pour Sharon Stone, mais cette fois de l'autre côté de l'Atlantique. Une nounou l'attaque en justice pour licenciement abusif. Selon elle, la star de Basic Instinct s'est séparée d'elle lorsqu'elle se serait rendu compte que le compteur des heures supplémentaires s'enclenchait dès qu'elle voyageait à ses côtés ou qu'elle travaillait les jours fériés ! Sans compter des remarques désobligeantes sur son accent, sa religion, ou les Philippins en général... Plainte vivement contestée par les agents de l'actrice qui font valoir que la même personne avait déjà attaqué pour un soi-disant accident du travail, sans suite. Mais la facture peut vite grimper dès qu'on met un pied dans l'univers pailleté : un ouvrier qui s'était blessé au genou chez la même Sharon en 2011 avait touché 232 000 dollars de dommages et intérêts.

Plus graves - s'ils sont prouvés -, les tripotages intempestifs de John Travolta qui a, semble-t-il, du mal à contrôler un retour de libido. Harcèlement sexuel ou chantage organisé, la star fait actuellement l'objet de plusieurs plaintes successives pour attouchements sur divers employés masculins, la dernière en date étant celle d'un salarié embauché par une salle de sport, que l'acteur avait spécialement loué pour entretenir sa forme. Un tissu de mensonges pour ses avocats, même si ce genre d'affaires se termine souvent par une négociation à l'amiable pour éviter une déplorable exposition médiatique. Mais l'argent ne règle pas tout. On se souvient des déboires de l'ex-mannequin Naomi Campbell, réputée pour ses colères aussi soudaines que terrifiantes. En 2007, elle écopait de cinq jours de travaux d'intérêt général pour avoir frappé une employée de maison avec un téléphone portable - trois points de suture pour la victime tout de même. Et s'était retrouvée planquée par les paparazzis avec ses gants et son balai, l'air hagard sur le trottoir. À chacun son tour d'être humilié.

 

ex Lepoint.fr Mertine Delicé

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans PEOPLE
commenter cet article

commentaires

Laret 15/02/2013 17:44

Mais il doit ètre agréable de vivre et travailler comme une star!!Et encore?...Bon week end,Jean-Pierre