Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 18:40

Avec l’aide Michèle Martin, Dutroux avait enlevé sa grand-mère de sa maison de repos pour toucher sa pension. Il l’avait ensuite abandonnée dans un hôpital sans aucun document d’identité.La mère de Dutroux le dit elle-même : « Il est irrécupérable, il ne doit pas sortir de prison ». 

La propre mère de Dutroux le dit : « Il ne doit surtout pas sortir de prison. Il est irrécupérable. »

Les faits d'une honte sans pareille

Avant qu’il ne se fasse arrêter en 1996, Dutroux avait organisé l’enlèvement de sa grand-mère installée dans une maison de repos, avec la complicité de Michèle Martin. Le couple avait emmené la pauvre dame dans une banque pour y ouvrir un compte. Dutroux et Martin avaient procuration. Grâce à cela, ils touchaient la pension. Dutroux voulait bien l’argent, mais pas la grand-mère. Il l’a donc abandonnée dans un hôpital carolo, sans document d’identité, pour éviter que l’on puisse l’identifier. La famille a pu la retrouver, fort heureusement.


Et pourtant il a été bien élevé

Dutroux a eu les mêmes chances que ses frères et sa sœur. « Il avait tout en main pour réussir dans la vie. Il aurait pu aller travailler comme tout le monde mais non… »

 

Sa propre mère ne veut pas qu'il sorte de prison

Jeannine sait que Dutroux cherche à sortir de prison. À ses yeux, la justice ne doit pas donner suite à sa demande. « Vous savez, lorsqu’il a eu ses premiers ennuis avec la justice pour des faits de mœurs, je l’ai appris par des voisins. Il y avait un article dans le journal. Je n’en revenais pas. Pour en avoir le cœur net, j’ai décidé d’aller au palais de justice le jour de son jugement. J’étais dans la salle d’audience. Il est arrivé menotté. Lorsqu’il m’a vu, il n’a rien osé dire, il n’a même pas osé me regarder. Il baissait la tête. »

 

Dutroux a toujours été bizarre

Dutroux ne savait pas s’y prendre avec les filles, déjà à l’adolescence. « Il a toujours adopté un comportement étrange à l’égard des filles. Il n’en parlait pas, il baissait la tête et il faisait comme si elle n’existait pas ». Dutroux n’a jamais été capable de draguer, de jouer le jeu de la séduction. ’Et c'’est pour cela qu'il ’s'est tourné vers le viol. ’D'abord des adultes et même des personnes âgées. Puis, des adolescentes et des enfants, comme on le sait.

 

Source: Lameuse 

 

Philippe Boudart.

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans MINI-EDITORIAL
commenter cet article

commentaires

Laret. 19/06/2013 11:15

Le coup de la Grand Mère!!!!On a pas fini de parler de cet individu...Bonne journée,Jean-Pierre