Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 16:51

  Les dictatures même les plus dures ont une fin, qu'elle soit dramatique ou pas.

 

C'est somme toute leur dernière représentation, avec un tomber de rideau définitif !

dictateur.JPG


 

Dictateurs décédés

Kim Jong-Il :arrivé au pouvoir en 1994, Kim Jong-Il aura régné 17 ans à la tête de la Corée du Nord. Caricaturé en dictateur joufflu dans South Park ou Team America, Kim Jong-Il était connu en occident pour son goût pour le cinéma, les jolies filles et la gastronomie, et ce alors qu’il imposait à son peuple les pires privations. Il est mort samedi 17 décembre d’une crise cardiaque. Son fils Kim Jong-Un, désigné pour lui succéder, devrait suivre la même voix.

Mouammar Kadhafi :le colonel Kadhafi, 69 ans, qui a gouverné la Libye d’une main de fer pendant 42 ans, est tué d’une balle dans la tête le 20 octobre, lors du dernier assaut contre Syrte, sa ville d’origine. Il s’agit du premier dictateur victime de la révolution du Printemps arabe. Le 22 novembre, la Libye se dote d’un nouveau gouvernement de transition qui aura la lourde tâche de reconstruire et unifier un pays déchiré par huit mois de guerre civile.

Dictateurs déchus

Laurent Gbagbo :après avoir perdu les élections présidentielles, l’ex-président de la Côte-d’Ivoire s’est accroché au pouvoir jusqu’au 11 avril 2011. Ce jour-là, il est arrêté par les forces d’Alassane Ouattara et incarcéré à La Haye depuis le 30 novembre 2011. La cour pénale internationale le poursuit pour crimes contre l’humanité.

Zine el-Abidine Ben Ali :le président tunisien est le premier dirigeant arabe à tomber, victime du vent de révolte qui souffle dans les pays du Nord de l’Afrique. Il aura été au pouvoir pendant 24 ans. Le 14 janvier 2011, il fuit le pays pour se réfugier à Djeddah, en Arabie Saoudite. Lundi 19 décembre, le chef du gouvernement Hamadi Jebali (membre du parti islamiste Ennahda) annonce la composition de son nouveau gouvernement au chef de l’État Moncef Marzouki.

Hosni Moubarak :arrivé au pouvoir le 14 octobre 1981, il est contraint de quitter le pouvoir suite à la révolution égyptienne le 11 février 2011. Réfugié dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh, il est interrogé par la police concernant son rôle dans la mort de 864 civils durant la révolution et sur des soupçons de corruption. Son procès s’ouvre le 3 août 2011. Il y apparaît diminué, couché sur une civière. Au niveau politique, la situation est loin d’être réglée. Le Premier ministre de Kamal el – Ganzouri et le pouvoir militaire sont contestés. Lors des élections législatives, ce sont Les Frères musulmans qui ont remport le plus de suffrages.

Ali Abdallah Saleh :président du Yémen depuis le 22 mai 1990, il a – lui aussi – été « victime » du Printemps arabe. Après de longues tractations, manifestations et violences, un accord de transition a été signé le 23 novembre à Riyad. Il prévoit que le président quitte son palais le 21 février 2012. Le 17 décembre, la commission militaire chargée de rétablir l’ordre au Yémen a commencé samedi à lever les barricades érigées à Sanaa. Mais des centaines de milliers de Yéménites manifestent toujours contre l’immunité accordée au président Ali Abdallah Saleh en échange de son départ.

Dictateur menacé

Bachar al-Assad :le président syrien Bachar al-Assad, qui a succédé à son père Hafez el-Hassad en 2000, est confronté à une révolution depuis mars 2011. Il la réprime dans le sang. Début décembre, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme estime qu’au moins 100 000 personnes ont été tuées.

Dictateurs en mauvaise santé

Fidel Castro :président de Cuba depuis 1959, Fidel Castro (85 ans) peut revendiquer le titre – peu enviable – d’homme que l’on a tenté le plus souvent d’assassiner (638 fois !). Il a démissionné de ses fonctions pour raisons de santé en février 2008 et cédé le pouvoir à son frère Raùl. S’il n’exerce officiellement plus aucune fonction, il intervient encore dans le débat politique et tire toujours les ficelles en coulisses.

Hugo Chàvez :le président vénézuélien a dirigé l’état sud-américain depuis le 2 février 1999. Le 10 juin 2011, lors d’une visite à Cuba, il est opéré d’une tumeur cancéreuse et est décédé en 2013. Il a soutenu Mouammar Kadhafi durant la révolution libyenne.¦

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans PEOPLE
commenter cet article

commentaires