Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 17:15

 

La voiture électrique, cela fait des années que nous vous en parlons. L’intérêt qu’elle suscite est littéralement exponentiel ! On en oublie ce qui nous a fait rêver hier (les performances tonitruantes des grosses cylindrées) pour se conscientiser sur ce qui nous fera avancer demain… Bien ! Alors, dans les faits, cela dit quoi ?

Trop cher, mon fils !

C’est bien connu, c’est hélas malheureux, mais c’est humain, c’est souvent le portefeuille qui dicte la conscience écologique. En gros, si c’est vert et qu’il y a des primes, tout le monde en veut ! Des primes, il y en a sur les véhicules électriques. Mais voilà, ces dernières restent chères, très chères. Les batteries et la technologie de haut vol employée en sont les causes. De plus, dans le cas des Renault par exemple, les batteries sont louées à un tarif compris entre 75 et 100 € par mois. En clair, si vos factures de carburant sont moins élevées, vous aurez vite fait le calcul ! Alors oui, le plein vous coûtera moins cher, de même que les entretiens, mais il s’agira de beaucoup rouler avant que la balance ne penche en faveur de la Fée électricité… Et rouler beaucoup, avec une voiture électrique, cela risque d’être compliqué !

Un petit week-end en bord de mer ?

La voiture électrique, Renault est d’ailleurs le premier à l’affirmer, ce n’est pas pour tout le monde ! Vous habitez en ville, possédez un garage et travaillez près de votre résidence ? Parfait, vous pouvez signer le chèque ! En revanche, si vous circulez souvent, ne savez où la recharger, voire devez emprunter l’autoroute sur un bon tronçon, oubliez ! Le principal défaut de la voiture électrique, outre son coût, c’est son autonomie ! Comptez 150 kilomètres dans le meilleur des cas, mais une autonomie qui fond comme neige au soleil dès que vous empruntez l’autoroute ! Sans compter l’utilisation des accessoires de bord (climatisation/chauffage, radio, phares…) ou de la température extérieure qui jouent également un rôle important. Bref, pour les longues virées le week-end, on a connu plus pratique…

D’autant que le temps de recharge s’étend sur minimum 6 heures. Oui, mais les constructeurs prévoient des bornes de recharges ultra rapides (30 minutes environ), me direz-vous ! Certes, mais ces dernières usent les batteries plus rapidement et, surtout, ne pourront être installées à domicile : votre installation domestique ne supporterait pas le choc !

Et l’écologie ?

« La voiture à zéro émission », voilà comment elle est présentée. C’est vrai ça ? Oui et non. Oui, et je dois le reconnaître, car vous pourrez fourrer votre pif sous le pare-chocs arrière sans inhaler quoique ce soit de nocif. Voilà une vraie solution pour les déplacements urbains, ce qui devrait améliorer la qualité de l’air !

Non, car cette voiture, il faut bien la produire ! Et construire, c’est polluer, encore plus dans le cas d’une voiture électrique que dans celui d’une thermique, la faute aux batteries… Et puis, l’électricité, il faut bien la produire, elle aussi ! Et croyez moi, le courant, il ne descend pas uniquement des éoliennes, ni des panneaux solaires !

Quel usage alors ?

Bonne à jeter, la voiture électrique ? Certainement pas ! Elle possède bien des avantages et il faut être sacrément obtus pour les nier. Mais pour certains usages seulement : les sociétés de livraison (la Poste, notamment) seraient bien inspirées de s’informer sur ce type de véhicules, de même que les sociétés de location situées en plein centre-ville ! Car le domaine urbain est incontestablement le lieu de prédilection des véhicules électriques : le moteur électrique y affiche une souplesse permettant de se dégager de toutes les situations, le silence de bord est appréciable et l’autonomie est largement suffisante. En clair, l’électrique en ville, c’est vachement pratique !

Il ne manque que quelques stations de recharges rapides sur la voie publique ! Mais à ce niveau, la Belgique a de sérieuses longueurs de retard sur ses voisins…

Les beaux jours du moteur thermique

Tout ceci nous fait dire que, finalement, le moteur thermique a de beaux jours devant lui ! Mais la solution d’avenir serait sans doute une combinaison entre les deux : les longues distances sur autoroute en véhicules thermiques (animés par un moteur de faible cylindrée) et les courts trajets en ville, en véhicules électriques ! Quant aux trajets périurbains, il reste l’hybride !

ex vroom.be

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article

commentaires