Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 07:25
EXCLAMAAAAAATION ET INTERROGATION COMIQUES-copie-5
La loi est la loi, mais elle est parfois très cruelle, surtout quand il s'agit d'enfants malades défavorisés.
Le cochon Twinkie risque de bientôt devoir quitter les bras de Kyson Ray / DR

En Floride, Kason Ray, un enfant de 8 ans atteint du syndrome de Down, s'est lié d'amitié avec un petit cochon. Problème, l'animal n'est pas considéré comme un animal domestique par la loi. La famille se bat aujourd'hui pour le garder à la maison.

Dans l'espoir d'aider leur fils de 8 ans qui souffre de problèmes émotionnels dus au syndrome de Down, les parents du petit Kason Ray l'ont emmené en zoothérapie. Son père et son grand frère étant allergiques, la famille a effectué quelques recherches et a finalement adopté un petit cochon pour aider leur fils qui a l'âge mental d'un enfant de 4 ans. L'animal a rejoint la famille il y a trois semaines, et la maman du petit garçon a remarqué qu'il avait déjà un impact sur la vie de son fils : "Lorsqu'il est énervé ou qu'il n'aime pas quelque chose, l'animal parvient à le calmer. Il l'adore".

"Les cochons ne sont pas considérés comme des animaux domestiques" 

Baptisé Twinkie, le petit cochon est aujourd'hui devenu un membre de la famille. Le souci, c'est que dans la ville où elle habite, Coral Springs, en Floride, il est interdit de garder des cochons chez soi. La maman a expliqué à la chaîne ABC News, qu'avant d'acheter le petit cochon, elle avait fait quelques recherches sur la loi locale et si quelques villes alentours autorisent bel et bien la présence d'un tel animal à la maison, ce n'est pas le cas de Coral Spring. Elle a donc contacté les services locaux pour demander si une exception pouvait être faite pour son fils malade, mais cette demande a été refusée.

 
Suite à la diffusion du reportage sur ABC News, la chaîne a reçu un communiqué du directeur de communication de la ville, un certain Bob Goehrig. Celui-ci disait : "Les cochons ne sont pas considérés par notre loi comme des animaux domestiques. Le porc est considéré comme du bétail. Si la famille peut nous prouver, par des documents officiels, que ce cochon a un réel effet médical, alors nous serons heureux de faire une exception". Sauf que la famille n'a pas encore tous les documents nécessaires et notamment une lettre de leur médecin signifiant l'apport de l'animal sur leur fils. La famille a même contacté le département national de Justice qui lui a expliqué qu'il ne pouvait rien pour elle puisqu'aux États-Unis, ce sont les lois fédérales qui priment.

Une loi respectée à la lettre

Twinkie ne pourra pas être considéré comme un animal domestique tant qu'il aura moins d'un an. Pour l'instant, l'animal ne pèse qu'un peu plus d'un kilo, mais à l'âge adulte, il en pèsera beaucoup plus ce qui pourrait devenir gênant, même s'il est décrit comme calme et affectueux. Le petit garçon adore son animal qui lui permet de se sentir accepté. "Pour les enfants qui ont des besoins particuliers, il est très important de se sentir accepté", raconte la maman. "Malheureusement dans notre société, les gens qui sont un peu différents ne sont pas souvent accepté. Un animal peut subvenir à ce besoin, ils ne vous jugent pas, ne se moquent pas de vous. Tant qu'ils sont aimés, ils vous aiment".

Pour l'instant la ville n'a pas sanctionné la famille Ray de la présence de l'animal. "Ils nous ont menacés de nous donner des amendes, mais pour l'instant rien", rajoute la maman. Apparemment cette amende pourrait s'élever jusqu'à 500 dollars par jour (390 euros), mais il reste encore quelques mois à la famille pour récolter les papiers nécessaires puisque l'animal n'a pour l'instant que quelques semaines.

ex Gentside

 

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE:

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de l'article, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans FAITS DIVERS
commenter cet article

commentaires

Laret. 18/09/2013 09:33

Touchant...Les lois,appliquées "à la lettre"sont souvent stupides!A bientôt,Jean-Pierre.

Laret 28/11/2012 08:40

La loi est mauvaise,mais c'est la loi!!!Encore l'administration......