Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 14:49

Pendant que d'autres tuent ou meurtrissent, certains multiplient les efforts et réalisent des prouesses pour soulager !

Pour les chirurgiens qui ont implanté ce nouveau vaisseau fabriqué en laboratoire sur la patiente, le résultat est allé au-delà de leurs espérances (photo d'illustration).

 

Un véritable exploit

C'est le genre de prouesse médicale qu'on ne pense digne que d'un scénario de science-fiction. Des médecins suédois ont réussi à remplacer l'un des gros vaisseaux sanguins d'une fillette de dix ans par un vaisseau fabriqué en laboratoire à partir de ses propres cellules souches.

L'enfant souffrait d'une mauvaise circulation sanguine entre ses intestins et son foie. Un problème qui peut s'avérer extrêmement grave : un blocage dans le vaisseau majeur reliant ces deux organes peut provoquer une hémorragie interne, voire entraîner la mort. Pour contourner ce dysfonctionnement, plusieurs interventions avaient été tentées, en ayant recours, par exemple, à des greffons artificiels. Hélas, sans succès : toutes les tentatives avaient échoué.

Lessive salvatrice

C'est alors qu'en dernier recours les médecins de l'université de Göteborg et de l'hôpital universitaire Sahlgrenska ont essayé de fabriquer une veine à partir des cellules de la patiente elle-même. Un vaisseau a ainsi été prélevé sur un homme mort et a été "décellularisé", c'est-à-dire dépouillé de ses propres cellules en passant dans une sorte de machine à laver ad hoc : des cycles répétés d'enzymes et de détergents ont décomposé, puis lavé les cellules du donneur, laissant place nette sur un "échafaudage" de veine. Selon l'étude publiée dans le Lancet, la revue scientifique médicale britannique de référence, le vaisseau devenu "propre" a ensuite été baigné dans des cellules souches prélevées dans la moelle osseuse de la jeune fille. Une expérience parfaitement concluante : les médecins ont obtenu une veine réalisée à partir des propres cellules de la fillette.BRAVO

 

Ils sont eux-mêmes étonnés par le résultat

Pour les chirurgiens qui ont implanté ce nouveau vaisseau sur la patiente, le résultat est allé au-delà de leurs espérances : "La greffe élaborée à partir de cellules souches a non seulement entraîné un bon débit sanguin, mais elle a aussi apporté une amélioration frappante à la qualité de vie de la patiente." Autre source de satisfaction pour les professeurs Martin Birchall et George Hamilton, de l'University College de Londres, "la jeune fille a ainsi pu éviter le traumatisme d'avoir des veines prélevées dans le cou ou dans la jambe, sans compter les risques que cela aurait pu entraîner dans les membres inférieurs."

Ils n'en resteront pas là

Ce n'est pas la première fois que des parties du corps sont élevées ou conçues pour correspondre au tissu du patient. L'an dernier, des scientifiques ont créé une trachée synthétique avant de la recouvrir de cellules souches d'un patient. Avec ce nouveau succès, les médecins veulent voir plus loin. Et espèrent pouvoir transformer cette expérience en une série d'essais cliniques complets. La médecine régénératrice a de l'avenir devant elle. Son principe même de créer des tissus vivants fonctionnels pour remplacer des tissus ou des organes endommagés, en excluant d'emblée le problème du rejet de greffe, laisse les projets les plus fous se dessiner.

Ainsi, le projet Sens ("Strategies for Engineered Negligible Senescence") a pour objectif "l'extension radicale de l'espérance de vie humaine". Car, après tout, pourquoi se limiter à réparer ce qui est abîmé ? Pourquoi ne pas restaurer les tissus dans leur état... initial ? Avec ce projet un peu fou, le ralentissement du vieillissement pourrait déboucher sur son arrêt, voire un rajeunissement.ROSE SEULE

Click here to find out more!

Par

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans SANTE
commenter cet article

commentaires

Laret. 24/09/2013 09:40

Un grand bravo bien sûr!!Et pendant ce temps là,des fous-furieux tuent et re-tuent au nom de la religion...A bientôt,Jean-Pierre

pierre 24/09/2013 09:43



bnonjour


 


oui, certains sont fous non pas seulement à lier, mais bien à éliminer !


 


bonne journée... sans fous !



Laret. 03/07/2013 08:41

Magnifique bien sûr...Mais nous vivons dans un monde de contradictions.C'est vrai,on tue tellement facillement,et on répare si difficillement...Bonne journée,Jean-Pierre

Laret 19/04/2013 17:54

Entièrement d'accord!Pour sauver une vie,les médecins accomplissent des prouesses apres un travail stupéfiant....Et,à côté de cela,il y en a qui n'hésitent pas à tuer pour tuer,en quelques
secondes.Admiration d'une part,et dégout de l'autre...Bonne soirée,Jean-Pierre

Laret 03/01/2013 09:57

Incroyable!!C'est vrai que la médecine progresse tout le temps et combat avec succes de plus en plus de graves maladies et traumatismes...Les chercheurs n'arrèteront jamais!!A bientôt,Jean-Pierre