Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 10:45

Ecce homo, voilà l'homme, qui a été élu Président.

Cheveux teints

Même si sa compagne Valérie Trierweiler dément, François Hollande a légèrement foncé sa couleur de cheveux et opté comme l’éditorialiste de Marianne, Jacques Julliard, pour une teinte plus sombre.

Lunettes discrètes Lindberg

Hollande vient de changer de paire et opté pour le modèle Spirit de la marque Lindberg. « Ce modèle Lindbergh est haut de gamme, discret et léger. Il convient bien à François Hollande », dit Marion, vendeuse dans une boutique d’optique du boulevard St Germain proche du siège du PS. Prix : 370 euros.

Chemise classique Figaret

Chemise de qualité de la marque française Alain Figaret connue pour son col mi-italien. Modèle Prestige : 180 euros.

Boxer à lignes Figaret

Des dessous français, mais le modèle américain et de préférence ligné. Le lot de 3 caleçons est vendu dans les boutiques Figaret à 65 euros.

Pyjama ligné Figaret

Pyjama classique en coton avec col et boutons de chez Figaret toujours. 149 euros.

Costume Prêt- à-porter

Pas de costume taillé sur mesure pour François Hollande qui est jugé par les gens du métier comme “très mal habillé” ou “habillé comme un naze” au contraire de François Mitterrand généralement considéré comme le président le plus élégant que la France ait connu, avec Valéry Giscard d’Estaing. François Hollande achète des costumes en prêt-à-porter et fait faire quelques aménagements chez un retoucheur du XVIIe, Mustapha.

Montre Swatch

On est très loin de la Rolex de Sarkozy. Hollande porte une Swatch, modèle Quaterman, bracelet foncé et fond de cadran clair. Un choix sans doute non conformiste au prix démocratique de 78 euros.

Chaussures classiques Fenestrier

Des chaussures également françaises de la marque Joseph Fenestrier, le pendant masculin de Robert Clergerie. Fenestrier est connu pour son style rétro et sa qualité. 480 euros pour le modèle classique.

Fan de Platini

Comment ne pas parler foot pour parler de François Hollande ? Depuis toujours, le candidat est un grand amateur du ballon rond. Môme, il jouait chez les minimes et les cadets du FC Rouen, dans sa région d’origine. Aujourd’hui, il ne pratique que rarement ce sport, et le fait notamment pour des matchs de charité. En 2008, on l’a vu jouer aux côtés d’Eric Besson et d’Eric Woerth pour l’association France Alzheimer. Plus récemment, il a fait quelques passes en Corrèze, aux côtés de Laurent Koscielny, joueur de foot et défenseur au FC Arsenal. Mais le plus souvent, Hollande se contente de regarder les matchs, parfois accompagné de son ami Jean-Pierre Jouyet, le président de l’Autorité des marchés financiers.

Hollande est fan de Platini. En ce qui concerne les équipes, en 2009, il disait aimer le FC Nantes alors qu’aujourd’hui interrogé par France Football, il a dit sa préférence pour le club de la Principauté. « Oui, il y a quand même eu une très belle équipe de Monaco ! Avec Trezeguet et Henry… Dans l’histoire, il y a eu une belle équipe de Monaco avec Hidalgo, Douis… Mais, moi, je parle du Monaco que j’allais voir, avec Wenger comme entraîneur, Thuram, Ettori, Klinsmann, Hoddle », a précisé Hollande.

Babar ou Monsieur petites blagues ?

Autrefois, il était surnommé “Monsieur petites blagues” car il avait la repartie comique, mais François Hollande préfère taire ce trait de caractère qui pourrait lui porter préjudice et faire croire qu’il ne prend rien au sérieux.

Au cours de sa carrière, Hollande a reçu de nombreux surnoms de ses opposants comme de ses partisans. Il a ainsi été affublé des surnoms d’“Éléphant derrière une fraise des bois”, de “Fraise Flagada” par Laurent Fabius, de “Monsieur On verra” et “Mollande, le fromage à pâte molle” par Martine Aubry. Il a été surnommé “Pirouette cacahuète” par Brice Hortefeux qui voulait souligner sa façon d’esquiver les questions, de “Le Petit” par Sarkozy, de “Capitaine de pédalo pendant la tempête” par Jean-Luc Mélenchon, de “Flamby” par Arnaud de Montebourg qui mettait ainsi l’accent sur son côté mou, de “Guimauve le conquérant” par Guillaume Bachelay, l’ancienne plume de Laurent Fabius, de “Babar” par Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, de “Flan à lunettes” par les Guignols de l’info, d’“Édredon” par l’Élysée. On arrête là les surnoms qui, tous, soulignent le caractère mou de l’homme à moins que ce ne soit son art du compromis.

Les bonnes adresses de François

Il a perdu 15 kilos en supprimant le pain, le vin et les desserts, à moins que ce ne soit comme certains le disent grâce au régime du docteur Dukan. Mais François Hollande reste un grand gourmand ; durant cette campagne, il a d’ailleurs repris un peu de poids. Ses plats préférés sont l’entrecôte et le moelleux au chocolat.

À Paris, notre homme fréquente chaque semaine le restaurant de la superbe Maison de l’Amérique latine installée dans deux hôtels particuliers du XVIIIe siècle sur le boulevard Saint Germain et jouissant de très beaux jardins. Le chef Laurent Duroyon y prépare une cuisine française de qualité rehaussée de notes exotiques, comme ,cette semaine, un Pressé de queue de bœuf au foie gras de canard, mélange croquant de betterave bicolore ou une Rosace de crevettes tigres au tandoori nem croustillant au guacamole. Quand il y va, François Hollande dîne dans la salle ou réserve un des salons privés. Il y organise ses conférences de presse et c’est là qu’en octobre dernier, il a fêté sa victoire aux primaires socialistes. « C’est un homme simple et calme, qui nous sert la main et nous remercie toujours », dit Mario, un des employés de la maison.

Hollande fréquente également la mythique brasserie de style Art Déco La Coupole, boulevard Montparnasse, comme le fit avant lui François Mitterrand qui y dîna la dernière fois, table numéro 84, d’un curry d’agneau. « François Hollande est un client régulier, agréable et gourmand. Je ne lui connais pas de préférence, il apprécie la viande comme le poisson. Il n’a pas non plus de place particulière en salle. Il dîne au milieu des clients, à la table qu’on lui propose », explique-t-on à la Coupole.

Comme de nombreux autres membres du PS, François Hollande dîne aussi à la Closerie des Lilas, également installée sur le boulevard Montparnasse.

Il déjeune occasionnellement à La Marlotte, rue du Cherche Midi, un établissement qui se qualifie d’“auberge d’aujourd’hui” en raison de sa décoration provinciale. « Il semble avoir pas mal d’humour car je l’entends plaisanter avec les personnes avec qui il dîne », raconte Hervé, un des garçons de la maison.

Il lui arrive de dîner dans le restaurant gastronomique Le Quinzième de Cyril Lignac, installé dans la rue Cauchy, juste à côté de l’appartement qu’il occupe avec sa compagne Valérie Trierweiler.

Comme de nombreuses autres personnalités politiques, il mange occasionnellement à L’Esplanade, rue Fabert, non loin de Matignon.

Récemment, il a déjeuné avec BHL au très chic restaurant étoilé Laurent situé non loin des Champs Élysées. Cuisine française pimentée d’un brin de modernisme et menu à 170 euros pour cette adresse réputée et pas très socialo.

« C’est pas votre argent qui fera mon bonheur... »

« Moi je veux de l’amour, de la joie, de la bonne humeur. C’est pas votre argent qui fera mon bonheur ; moi je veux crever la main sur le coeur », chante la française Zaz dans “Je veux”.

Très Logiquement, c’est une des chansons du top ten de François Hollande. Dans la play-list du candidat socialiste se trouvent pas mal de chansons engagées tels “Angela”, chanson militante pour Angela Davis de Yannick Noah qui, on le sait, a chanté lors des meetings politiques de Hollande ou “Le Chant des partisans” des Motivés, groupe toulousain de dix chanteurs et musiciens qui ré-interprètent sur des rythmes actuels des chants militants. “Jolie Môme” de Léo Ferré, chanteur anarchiste proche des communistes, fait partie de la liste comme “Temps à Nouveau” de Jean-Louis Aubert qui nous parle de révolution à la maison. La liste contient encore “La superbe” de Benjamin Biolay dont il se dit qu’il vote Hollande, “Elle panique” de la chanteuse française Olivia Ruiz, “Ohwo” de Nolwenn Leroy, ancienne gagnante de la Star Academy 2, “Pourquoi battait mon coeur” de Alex Beaupain, et puis coup de coeur le fameux “Rolling in the deep” de la chanteuse britannique Adèle.

Amateur du cinéma des années soixante

On ne l’imagine guère faisant la file pour aller voir “Battleship”. Si François Hollande est assurément trop occupé pour aller au ciné, il ne semble de surcroît pas apprécier les grands films d’action. Bien au contraire, ses goûts cinématographiques vont plutôt vers les films psy et les comédies sentimentales datant de préférence des années soixante.>

À Allociné, François Hollande a en effet, cité sans expliquer ses 5 films fétiches. Il mentionne en premier lieu “Sous le sable”, un film de François Ozon sorti en 2001 avec dans les rôles principaux Charlotte Rampling, Bruno Cremer et Jacques Nolot. “Sous le sable” est l’histoire de Marie qui, après une sieste sur la plage, ne retrouve plus son époux. S’est-il noyé ? Enfui ?

Les autres films épinglés remontent tous aux années soixante : “Spartacus” de Stanley Kubrick sorti en 1960 avec Kirk Douglas dans le rôle principal, “Ma nuit chez Maud”, d’Eric Rohmer sorti en 1969 avec Jean-Louis Trintignant, Françoise Fabian et Marie-Christine Barrault, “Baisers volés”, de François Truffaut sorti en 1968 et enfin “Les Cheyennes” de John Ford, sorti en 1964.

Coaché par Marc Beacco

Sa voix a commencé à le lâcher. Doucement. Lentement. Pour éviter qu’elle ne le trahisse complètement, François Hollande est suivi désormais par un coach vocal, Marc Beacco. L’homme peut se vanter déjà d’avoir suivi pendant deux ans les élèves de la Star Academy, édition 4 et 5, et de prodiguer ses conseils à de nombreuses stars parmi lesquelles Zazie, Jean Rochefort, Zucchero, Laurent Voulzy…

Beacco a analysé la voix de François Hollande pour la qualifier de haut perchée, ce qui obligerait le politicien à forcer dans les aigus pour parler en public. Pour éviter de trop fatiguer cette voix, le coach conseille pastilles et miel, écharpe et abondance d’eau, déconseille café, thé et vin blanc. Il recommande encore la pratique de petits exercices censés chauffer les cordes vocales.

 

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans AMUSANTS
commenter cet article

commentaires

Laret 07/04/2016 09:57

Heureux de te retrouver....Bonne journée, Jean-Pierre

Pichet 11/12/2015 08:48

Viens,je te fais avaler ma bite jusqu'à la garde.

Laret. 03/07/2013 08:35

Parait que c'est le président le moins élégant et le plus mal habillé!!!!A bientôt,Jean-Pierre

Laret 21/05/2013 08:40

Merci pour cette tres complète description du président français!!Il a donc supprimé complètement le bon vin français???A bientôt,Jean-Pierre