Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 07:46

 

La roue des calories de Coca-Cola, info ou intox ?

Coca-Cola vient de sortir une roue des calories qui compare différentes boissons entre elles. Si en théorie, l'idée n'est pas vraiment mauvaise, il en est tout autrement de la pratique.

Il est absurde et trompeur de comparer du Coca-Cola avec des boissons lactées en se basant uniquement sur les calories.

Il existe déjà de grandes différences au niveau nutritionnel entre les jus de fruits frais et les nectars, alors ces différences sont encore plus prononcées entre des catégories comme les boissons sucrées et les boissons à base de lait.

Les boissons à base de lait apportent certes plus de calories, mais elles apportent aussi calcium, vitamines et autres minéraux. Tandis qu'une boisson de type coca-cola n'apporte que des calories. Aucune vitamine ni minéraux. En ce qui concerne les jus de fruits, ces derniers apportent aussi des calories, mais également des vitamines et des minéraux.
Il existe plusieurs types de boissons à base de fruits et les apports en vitamines et minéraux diffèrent en fonction du type de boisson.

De plus, une consommation élevée en sucre peut amener surpoids, obésité, diabète, etc. La seule boisson indispensable à l'organisme est l'eau.EXCLAMATION 3-copie-3

Dans la pyramide alimentaire, les boissons sucrées de type Coca-Cola sont d'ailleurs classées au sommet de la pyramide dans les produits à consommer de façon occasionnelle car trop riche en sucre. En ce qui concerne les boissons light, elles sont riches en aspartame, or, deux études récentes prêtent à l'aspartame des effets toxiques sur la santé. L'une d'elles, conduite sous la direction du Danois Thorhallur Halldorsson (1), met en évidence un risque tangible d'accouchement prématuré pour les femmes enceintes absorbant des sodas contenant de l'aspartame. L'autre, réalisée à l'institut Ramazzini (2) de Bologne (Italie), confirme l'impact cancérigène de l'édulcorant chez des souris mâles. Il est donc préférable de ne consommer ce type de soda que de façon occasionnelle. Malheureusement, si l'on en croit la roue des calories de Coca-Cola, le Coca-cola zéro et le Coca-cola light pourraient être consommés de façon quasi identique à l'eau.

Le CRIOC déconseille vivement de se référer à cette roue pour faire un choix de boisson saine.

Le CRIOC, soucieux de la santé des consommateurs, estime que cette communication est trompeuse et participe à la désinformation des consommateurs. La loi sur les pratiques du marché interdit les pratiques commerciales trompeuses. Une pratique commerciale est réputée trompeuse si elle contient des informations fausses ou que, d'une manière quelconque, y compris par sa présentation générale, elle induit ou est susceptible d'induire en erreur le consommateur en ce qui concerne les caractéristiques principales du produit telles que sa composition, ou les résultats qui peuvent être attendus de son utilisation.

L'Arrêté Royal du 17 avril 1980 relatif à la publicité pour les denrées alimentaires indique également qu'il est interdit d'utiliser des représentations susceptibles d'induire en erreur le consommateur concernant la qualité ou la composition des denrées alimentaires.

Enfin, une comparaison ne peut être faite qu'entre des denrées alimentaires de la même catégorie selon l'article 9 du Règlement (CE) no 1924/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires.

On ne peut donc pas comparer du Coca-Cola avec des boissons lactées en se basant sur les calories. Coca-Cola fait bel et bien de la désinformation. Le CRIOC a dès lors décidé de porter plainte auprès de l'AFSCA.

Par ailleurs, Coca-Cola n'en est pas à son coup d'essai en la matière. Coca-cola avait déjà induit le consommateur en erreur en faisant croire que boire des boissons gazeuses et sucrées l'aide à s'hydrater convenablement alors que l'eau suffit tout simplement.

(1)Intake of artificially sweetened soft drinks and risk of preterm delivery: a prospective cohort study in 59,334 Danish pregnant women1,2,3 ; Thorhallur I Halldorsson, Marin Strøm, Sesilje B Petersen, and Sjurdur F Olsen.
(2)First Experimental Demonstration of the Multipotential Carcinogenic Effects of Aspartame Administered in the Feed to Sprague-Dawley Rats Morando Soffritti, Fiorella Belpoggi, Davide Degli Esposti, Luca Lambertini, Eva Tibaldi, and Anna Rigano Cesare Maltoni Cancer Research Center, European Ramazzini Foundation of Oncology and Environmental Sciences, Bologna, Italy.

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans SANTE
commenter cet article

commentaires