Un homme qui a été détenu à tort pendant 32 ans aux Etats-Unis a été libéré vendredi soir, annoncent plusieurs médias américains. Andre Davis, aujourd’hui âgé de 50 ans, avait été condamné pour le viol et le meurtre d’un enfant de 3 ans en 1980.

Les tests ADN ont prouvé que Davis, un Afro-américain, ne pouvait pas être l’auteur du crime. L’affaire avait été relancée en mars lorsqu’un tribunal avait ordonné de nouvelles recherches. Andre Davis a quitté la prison de haute sécurité de Tamms hier