Non, l’augmentation substantielle du prix des œufs n’empêchera pas l’omelette géante de régaler Malmédiens et curieux. Aux abords de la place de Rome, à deux pas du marché artisanal, le public afflue peu à peu avant midi. Déjà, les premières palettes de bois s’enflamment sur leur litière protectrice. Faudrait tout de même pas abîmer le revêtement de la chaussée…

Et avec le temps qui passe, les confréries qui reviennent en cortège de la cathédrale, investissent le site. Au micro des officiels, le président Jean-Pierre Gilles peut enfin donner librement de la voix pour fournir au public toutes les explications utiles. Midi sonne, et le clark peut alors soulever la lourde poêle pour la déposer à quatre pieds sur le brasier. On ratisse activement la braise pour mieux activer et lisser la cuisson, pendant que l’harmonie de La Fraternité joue la marche de l’omelette géante.

La foule s’agglutine de plus en plus nombreuse sous un soleil de plomb, que ne dissimulent plus les hautes frondaisons des arbres de la place de Rome, disparus avec le chantier de réaménagement. Mais qu’importe.La musique joue sans relâche et le président multiplie les commentaires et les présentations tandis que l’omelette se prépare.

Sur place, une télé ukrainienne est présente, ainsi que le maire de Fleville-devant-Nancy, Alain Boulanger, qui représente sa municipalité où existe depuis 3 ans une "Fête de l’Oeuf". C’est Olivier Compes, un Malmédien qui travaille dans le coin depuis 4 ans, qui amène les représentants de cette municipalité qui se diront séduits. On salue aussi au passage la Vervi-Riz et la confrérie du foie gras de Chaudfontaine.

Et en retrait, on prépare les assiettes et le pain. Tandis que sur une plus petite poêle montée sur une bonbonne de gaz, des bambins composent à leur tour une omelette à la Malmédienne. Pas de doute : la relève est bien assurée.

ex LavenirFLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter