Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 06:36

 

Pour leurs vacances, les Français sont de plus en plus nombreux à échange leurs logements. Chaque année, plus de 100.000 trocs sont ainsi réalisés. Plus classique, la location se développe aussi grâce au net.


La location :

 

Homelidays.com, Abritel.fr… la plupart des sites se contentent de mettre en relation propriétaires et locataires saisonniers sans intervenir dans les transactions.

 

Le principe est simple :les vacanciers n’ont qu’à faire leurs choix parmi des centaines de milliers de références réparties à travers le monde (France, Espagne et Italie en tête). Cette formule permet de réaliser jusqu’à 50% d’économie par rapport aux prix pratiqués dans l’hôtellerie : un un beau deux-pièce à New-York sur la Vème avenue vous coûtera au entre 600 et 1200 euros le semaine selon la saison. Seul bémol : il faut faire confiance au propriétaire qui a posté son annonce. Afin de vous assurer de la fiabilité de votre interlocuteur, exigez un maximum d’éléments avant le départ (photos, informations relatives aux quartiers…) et surveillez les appréciations des internautes.

 

Pas rassuré ? Certaines sociétés, comme Interhome.fr, se distinguent en jouant les intermédiaires. Plus sécurisante pour les vacanciers, la formule est toutefois plus chère (5 à 20% selon les biens).

 

Avant le départ :

 

Ne réglez pas la totalité du loyer avant d’être sur place :

 

Si vous passez par un site de location en direct, ne versez jamais plus de 30% d’arrhes.

 

Blindez l’opération avec un contrat :

 

Ce document (téléchargeable sur les sites de location) permet de clarifier les obligations des deux parties - prix de la location, détail des prestations, durée d’occupation - et aura valeur juridique en cas de litige.

 

Assurez-vous correctement :

 

La plupart des assurances multirisques habitation incluent une clause de villégiature qui étendent votre responsabilité civile à l’étranger. « Si ce n’est pas le cas, demandez une extension de garantie, cela ne vous coûtera qu’un vingtaine d’euros pour votre séjour », conseille Ralph Ruimy, fondateur du courtier Misterassur.com.

 

Si votre carte bancaire ne vous couvre pas en cas d’annulation, sachez que les sites proposent des assurances. Chez Homelidays.com et Abritel.fr, il vous en coûtera 5% du montant du loyer. Chez Interhome, 3%.

 

Le troc :

 

L’échangisme a le vent en poupe. Trocmaison.com, Homelink, Intervac.fr… plus de 100.000 trocs sont réalisés chaque année entre particuliers. Moyennant un abonnement annuel d’une centaine d’euros, vous pouvez déposer votre petite annonce et ainsi entrer en contact avec des propriétaires et locataires du monde entier.

 

Comptez 125 euros par an pour accéder aux 14.000 offres recensées par Homelink et 95 euros pour le catalogue de 40.000 annonces dans 147 pays de Tromaison.

 

Peu coûteux, ces services ont aussi l’avantage de garantir le sérieux des candidats à l’échange. L’essentiel des trocs se font entre les pays européens (Grande-Bretagne, Italie, Allemagne, Pays scandinaves) et les Etats-Unis. A noter aussi le développement des petites annonces en provenance d’Australie.

 

L’équité demeure la règle. Vous aurez évidemment plus de chance de troquer votre appartement avec un Londonien si vous habitez à Paris, plutôt qu’à Poitiers…

 

Avant le départ :

 

Contractualisez l’échange :

 

Là encore, il est fortement conseillé de signer un contrat. « En cas de litige, ce document aura la même valeur qu’un contrat de location et pourra être utilisé devant les tribunaux », explique Julia Leroux, juriste à l’UFC Que Choisir.

 

Assurez-vous correctement :

 

Prévenez votre assurance multirisque habitation de votre intention de procéder à un échange. Durant votre absence, vos hôtes seront ainsi automatiquement couverts contre les éventuels sinistres (hormis le vol).

ex Capital.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans VOYAGES
commenter cet article

commentaires