Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 04:47

Debout pendant 7 heures de vol à cause de son voisin obèse

© reuters

Un passager du vol 901 de la compagnie US Airways reliant Anchorage (Alaska, ouest) à Philadelphie (Pennsylvanie, est), l'un des plus longs vols domestiques sans escale au-dessus des Etats-Unis, a été obligé de rester debout pendant les sept heures de voyage, à cause de l'homme obèse qui occupait le siège à côté du sien et "débordait" de sa place.

Les faits remontent à fin juillet mais leur récit vient d'être publié mardi sur le blog du journaliste et défenseur des consommateurs Christopher Elliott. Tout avait commencé pour le mieux pour Arthur Berkowitz. Embarqué sur son vol pour rentrer à Philadelphie, il espérait profiter d'un siège libre à côté du sien. Malheureusement, un retardataire dépassant la barre des 150 kilos a fait son apparition et est arrivé vers lui pour occuper le fauteuil.

Entre l'allée et la kitchenette

A cause de son imposant voisin de rangée, dont l'envergure nécessitait de relever les deux accoudoirs pour le caser (sur un siège et demi), M. Berkowitz n'a pas pu rester à la place qui lui avait été octroyée. Le vol étant "full", le pauvre homme n'a pas pu trouver d'autre siège où aller s'installer et a donc été contraint de rester debout jusqu'à l'arrivée, passant son temps dans l'allée et dans l'espace-kitchenette.

Sécurité
Malgré la sympathie et la compréhension du personnel naviguant, les hôtesses ont refusé que M. Berkowitz profite d'un de leurs strapontins. La situation a donc posé des problèmes plus graves au décollage et à l'atterrissage, lors desquels le client lésé n'était pas attaché.

Compensation
La compagnie US Airways a depuis présenté ses excuses pour l'incident mais n'a pas réagi aux questions relatives à la sécurité que ce cas a soulevé. Un bon d'une valeur de 200 dollars a été offert à Arthur Berkowitz, mais celui-ci a jugé la compensation inappropriée pour un vol qui lui avait coûté plus de 800 dollars. C'est son mécontentement qui l'a poussé à contacter Christopher Elliott. Suite à l'intervention de ce dernier, un représentant d'US Airways a indiqué que la compagnie ne ferait pas d'autre geste.

Doubles fesses = double tarif
Aux Etats-Unis, il n'y a pas de limite de poids pour les passagers, mais certaines compagnies demandent aux personnes qui ne rentreraient pas dans l'espace d'un seul siège d'en réserver un deuxième, le prix du second étant remboursé au client si le vol n'affiche pas complet. (7sur7)

Partager cet article

Repost 0
Published by pierre - dans VOYAGES
commenter cet article

commentaires

Laret. 17/07/2013 08:33

J'ai entendu parler de cette information stupéfiante!!Scandaleux...A bientôt,Jean-Pierre

pierre 17/07/2013 08:40



bonjour


pire  que dans un bus !


 


bonne journée



Laret 06/04/2013 11:07

Ca alors!!Je croyais que c'etait déja le cas pour les passagers"obèses"....La compensation devait etre plus importante!!Bon week End,jean-Pierre