Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • TOUJOURS DU NOUVEAU RIEN QUE POUR VOUS !
  • : Je mets constamment mon blog à jour pour vous satisfaire au mieux. Je réponds personnellement a tout commentaire qui m'est transmis par la rubrique en bas de chaque article. Je réponds aussi à tout message que vous envoyez par le CONTACT tout en bas de page. Je vous souhaite bon plaisir !
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 08:35

      Elle a tué 85 fois !


 

L'Austin Healey impliquée dans la plus grande tragédie du sport automobile (85 morts en 1955 aux 24 Heures du Mans) sera vendue aux enchères. Elle avait servi de tremplin à une Mercedes qui s'était écrasée dans le public.

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter
Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 03:54

Nous vous donnons ici quelques conseils pour obtenir des places gratuites *cela représente une économie de 12,50 € par personne ! 

 

Capturer2-copie-1.JPG

- Rendez-vous dans un magasin participant (Di, Carrefour, Delhaize, GB, Match, Makro/Metro, ITM et Cora) proche de chez vous entre le 1er et le 22 janvier 2012, il vous suffit d'acheter un soin L'Oréal Men Expert pour recevoir une entrée gratuite pour le Salon. **

- Rendez-vous chez votre marchand de journaux, car dans l'édition de janvier du Moniteur Automobile (21/12/11) vous recevrez une entrée gratuite pour le Salon.

- Vous êtes sur le point d’acheter une nouvelle voiture ? Allez donc chez votre concessionnaire, il y a beaucoup de chance que vous receviez une entrée gratuite afin de venir découvrir les modèles du Salon.

- Devenez fan de notre page Facebook et/ou suivez-nous sur Twitter et vous aurez différentes possibilités de gagner des tickets pour le Salon.

- Surfez sur les sites internet des partenaires médias et participez aux divers concours Salon proposés, vous aurez certainement la chance de gagner votre ticket.

Et si vous ne parvenez pas à avoir de ticket gratuitement, vous pouvez toujours commander vos places via ce lien, cela vous évitera toujours de faire la file à la caisse.

* FEBIAC n’est pas responsable pour les actions des partenaires. Pour les conditions exactes, veuillez consulter le site web du partenaire concerné.

** Action dans la limité des stocks disponibles, uniquement valable dans les magasins participants. Voir conditions en magasin.

Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 08:52
ROLLS.JPGbentley-sigle.JPG 

© PIRARD


LONDRES Le constructeur de voitures de luxe Rolls-Royce a enregistré malgré la crise des performances mirobolantes en 2011, illustrant le redressement spectaculaire de l'industrie automobile britannique depuis son passage quasi total sous pavillon étranger.
 ROLLS-FACE.JPG

Racheté en 1998 par l'allemand BMW, le constructeur préféré de l'aristocratie a annoncé lundi avoir battu l'an passé son record absolu de ventes depuis sa fondation en 1906.EXCLAMATION2

Il a écoulé 3.538 modèles (au prix minimum de 200.000 euros), en hausse de de 31% par rapport à 2010. Avec un bond de près de 50% en Chine mais aussi de très bonnes performances dans les pays occidentaux en plein marasme économique...
"Une année formidable", a résumé le directeur général de la marque, Torsten Müller-Otvös.

BENTLEY-SPORT.JPGLa semaine dernière, son grand concurrent Bentley, passé quant à lui sous le contrôle de Volkswagen, avait également fait état d'une année 2011 record (+37%), grâce à des ventes tirées par les Etats-Unis et la Chine.
Voyez ci-dessous en avant-première la BENTLEY CONTINENTAL !
 
bentley continental gt v8
La marque dévoilera en 2012 sa nouvelle Bentley Continental GT V8. Comme son nom l'indique, le coupé troque son W12 contre le nouveau V8 Audi de 500 chevaux et 660 Nm. Ainsi équipée, la nouvelle Continental rejette 40 % de CO² en moins qu'auparavant. © Bentley
Mais la liste des succès de l'automobile "made in Britain" est loin de s'arrêter là, qu'il s'agisse de la résurrection de Jaguar JAGUAR.JPGLand Rover (au bord de la faillite en 2008 lors de son rachat par l'indien Tata Motors) ou du hit planétaire de la nouvelle "Mini" relancée elle aussi par BMW.

Ces réussites BRAVOont au moins deux points communs : la fabrication est restée basée au Royaume-Uni, avec la sauvegarde d'un savoir-faire industriel unanimement salué par les repreneurs, et plus des trois quarts de la production sont exportés, en particulier dans les pays émergents où le prestige des grandes marques joue à plein.
Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 05:00

Lamborghini fête ses cinquante ans et vous donne l'occasion, c'est très rare donc une chance, d'aller admirer ses chefs-d'oeuvre les plus prestigieux à l'Autoworld de Bruxelles voyez lien en fin d'article).

lamborhhini.jpg

                            Une des vedettes de l'exposition

Elles sont l'oeuvre d'un constructeur de tracteurs agricoles

Countach, Diablo, Miura... des noms ronflants qui ont fait rêver petits et grands garçons depuis un demi siècle.

Ces superbes machines ont marqué l'hisoire de l'automobile, mais surtout l'histoire d'une marque : Lamborghini. Et pourtant, il s'en est fallu de peu que ces belles mécaniques n'existent jamais puisque la marque au taureau, fondée en 1951 par Ferruccio Lamborghini, à Sant'Agata Bolognese en Italie, se destinait dans un premier temps à la fabrication de... tracteurs agricoles !

Après avoir fait fortune avec ses tracteurs, Ferruccio décide de se consacrer entièrement à sa passion : la fabrication de voitures de sport. Son objectif : concurrencer et même dépasser Ferrari et Maserati. Malgré une quasi totale absence de la compétition, Lamborghini réussi à se faire une place au panthéon des GT et autres ultra-sportives.

Ferruccio Lamborghini installera son usine le long de la route entre Castelfranco et Bologne. Cette route était souvent utilisée par les essayeurs de Ferrari et Maserati. Au milieu, à Sant'Agata, ils devaient ralentir. C'est là que Ferruccio décide de s'installer, obligeant ainsi les Ferraris et Maseratis a ralentir pour passer devant son usine.


Bizzarrini et Dallara, les deux compères

Dès le départ, Lamborghini sollicite les services de Giotto Bizzarrini, ingénieur italien ayant notamment participé à la réalisation de la Ferrari 250 GTO. Il est chargé par Lamborghini de réaliser le dessin d'un moteur V12 de 3,5 L qui devra être plus puissant que le V12 Colombo de Ferrari. Le moteur réalisé par Bizzarrini développe 360 ch à 8 000 tr/min. Lamborghini est ravi du résultat. Reste dès lors à dessiner la voiture dans laquelle ce moteur prendra place.

En 1963, Lamborghini fait alors appel à l'ingénieur Gian Paolo Dallara, qui a lui aussi travaillé pour Ferrari, ainsi que pour Maserati. Dallara réunit une équipe dans laquelle prend part son adjoint Paolo Stanzani, ainsi que le néo-zélandais Bob Wallace, connu dans le monde du sport automobile pour avoir travaillé avec les meilleurs mécaniciens de course dans des écuries privées de Formule1. Pour la réalisation de la carrosserie, Lamborghini s'adresse au designer Franco Scaglione, ancien responsable du style de Bertone. 

La première Lamborghini, appelée 350 GTV, est conçue en à peine quatre mois, pour être présentée en avant-première au Salon de l'automobile de Turin en 1963. Il y a donc juste 50 ans.

Dans l'espace Sport et compétition d'Autoworld (à l'étage), vous pourrez également découvrir une autre création du designer Bizzarini (photo ci-dessous).

 

Découvrez le ronronnement déjà bien caractéristique du moteur de la GT350 :

 
Jouets de stars

Les premières Lambos, GT350, GT400 puis Miura, toutes en courbes et en finesse, ont pu séduire de nombreux passionnés de belles mécaniques, dont quelques stars des années 60 et 70 : Johnny Hallyday, Saint-Preux, Christophe. Pourtant, ces premières Lambos, même si elles affichaient des performances spectaculaires pour l'époque, étaient des voitures fragiles qui pouvaient consommer jusqu'à 1,5 litre d'huile aux 1.000 kms. Leur entretien était donc particulièrement onéreux. Il fallait prévoir une vidange tous les 2.500 kms ! Et tous les 10.000 kms, c'était le "gros service", dont le coût pouvait atteindre 1/5 du prix de la voiture neuve. Autant dire que les propriétaires de ces bolides ne les utilisaient pas tous les jours. Elles n'étaient d'ailleurs pas vraiment prévues pour un tel usage.


Au diable les courbes

Le milieu des années 70 voit arriver une nouvelle bête rutilante : la Countach. Au diable les courbes, les Lamborghinis seront désormais dessinées à la latte et à l'équerre. Les modèles qui suivront ne dérogeront plus à cette règle : Diablo (1990), Murcielago (2006), Gallardo (2008), Aventador (2011) jusqu'à l'extrême Veneno (2013). Toutes ces voitures tiennent plus d'une ligne futuriste plutôt que de la lignée de leurs dignes ancêtres. Notons au passage que la Murcielago a été dessinnée par le belge Luc Donckerwolke, responable du design Lamborghini.

Le son de l'Aventador :

 

Une histoire agitée

La vie de Lamborghini n'a pas toujours été un long fleuve tranquille. Ne faisant pas à ses débuts partie d'un grand groupe automobile, la marque a, à plusieurs reprises, été rachetée. La faillite sera même prononcée en 1980. D'abord refinancée par deux frères actifs dans le secteur alimentaire, la marque de Sant'Agata sera ensuite vendue à Chrysler. En 1994, Lamborghini est rachetée par un industriel indien et le fils du président Suharto !

En 1997, la crise frappe l'Asie de plein fouet. Les propriétaires, pourtant heureux d'un redressement de la marque, sont obligés de s'en défaire au profit d'Audi.

La superlative Veneno

La Veneno est le nouveau-né de l'usine de Sant'Agata. Produite à seulement trois exemplaires (apparemment déjà vendus) pour célébrer le 50ème anniversaire de la marque, c'est la voiture de tous les superlatifs : moteur V12 de 6.498 cm³, 750 CV, le 0 à 100 km/h en 2"9, une vitesse de pointe de 355 km/h et un prix délirant de 3.588.000€. La Veneno, c'est le jouet suprême pour collectionneur archi-fortuné.

 

 

L'expo

Toute cette aventure Lamborghini, vous pourrez la revivre à Autoworld, à travers cette  exposition. 350GT, 400GT, Miura, Urraco, Espada, Countach, LM002, Diablo, Murcielago et Gallardo. Pas moins de 10 des plus prestigieux bolides italiens sont présentés dans le grand hall du Cinquantenaire.

Cette expo est visible jusqu'au 1er septembre. Tous les jours de 10h à 18h. De 5€ (enfant) à 9€ (adulte) l'entrée. Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. Infos sur le site d'Autoworld.

Notez également que le magazine Sport Auto présente ce mois-ci un dossier spécial consacré au 50ème anniversaire de Lamborghini.

 

>>> Cliquez ici pour tout voir

 

Source: Lavenir

Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 16:08

Nous vous avons trouvé un site original, qui présente le classement, en huit catégories, des meilleurs moteurs de voitures de l'année.

 AUTO-MOTEUR-FERRARI.jpg

 

Photos et schémas en gros plan

 

Les illustrations de chacun des moteurs classés sont parfaites.

 

Les commentaires autorisés

 

Rédigés par des professionnels, vous donnent l'essentiel des caractéristiques en quelques mots, sans blabla.


>>> cliquez ici et vous y êtes 

 

Source: Autonet.

 

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter

 


 

Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 09:28

 

APAL3Le loueur de voitures souscrit une assurance globale pour tous les véhicules qu'il met à la disposition de ses clients.

Attention qu'elle est assortie d'une franchise, qui reste à votre charge et qui s'élève dans certains cas, à plusieurs milliers d'euros, mais que vous pouvez réduire ou supprimer, en payant une surprime.

En outre, elle ne vous couvre que pour les dommages que vous occasionneriez à un tiers, à l'exclusion de tout dégât à la voiture louée elle-même. Ceux-ci resteraient entièrement à vos charges.

C'est pourquoi il est très prudent de souscrire, pour la durée de votre location des assurances complémentaires facultatives, qui offrent les mêmes garanties, que celles mentionnées plus haut, concernant votre voiture personnelle.

Les conseils

° Louer une voiture entraîne pour vous, l'obligation de la restituer dans l'état où elle se trouvait, lorsqu'elle vous a été livrée.

Veillez donc bien à l'inspecter soigneusement, extérieur et intérieur, au moment où vous la recevez et faites acter son état par écrit, sur papier à firme de la société de location.

Agissez de même, lorsque vous la rendez. Cela vous évitera bien des discussions.

° Lors de tout accident ou dommage au véhicule, faites établir un constat de police, en attestant les circonstances précises.

 

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter
Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 05:14

 

 

 

Ferrari 250 GTO

Si vous avez raté cette bonne affaire, consolez-vous: les soldes approchent !

 

35 millions de dollars… voici le montant qu’aura déboursé un riche collectionneur américain pour s’offrir un exemplaire de la Ferrari 250 GTO.

Un exemplaire ayant appartenu à Stirling Moss … Un nouveau record pour cette reine des circuits qui fête cette année ses cinquante ans…

Il en va du marché des voitures de collection comme celui de l’art, il vole de record en record… 35 millions de dollars, c’est donc le montant déboursé par Craig McCaw, un riche homme d’affaires américain, roi des télécoms et collectionneur de belles mécaniques à ses heures - sa collection personnelle recenserait pas loin de 400 véhicules - lors d’une vente privée... Autant dire que son précédent propriétaire, Eric Heerema, un homme d’affaires néerlandais basé en Grande Bretagne, doit se frotter les mains !

Le précédent record pour un véhicule était déjà détenu par une autre Ferrari GTO datant de 1964 qui, en février 2012, s’était échangée pour 32 millions de dollars.

La Ferrari 250 GTO en question aujourd’hui ? Une 3505 GT, celle-là même qu’avait confiée Enzo Ferrari à Stirling Moss au début de l’année 1962. Une voiture avec laquelle le pilote anglais de la toute nouvelle écurie UDT-Laystall, une écurie à la carrosserie vert pâle inimitable, devait participer à la saison 1962 en GT. Mais son grave accident survenu en avril à Goodwood, le laissera finalement éloigné des circuits pour un long moment…

Le véhicule disputera finalement la saison 1962 avec à son volant les pilotes Innes Ireland et Masten Gregory.

Vendue dès la fin de la saison 1962, cet exemplaire aura, en cinquante ans, changé de mains à plusieurs reprises pour finalement atteindre aujourd’hui cette somme folle.
ex Yahoo.fr

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter
Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 06:50

Voici tout ce que vous soulez savoir et voir sur ce chef-d'oeuvre.EXCELLENT-copie-3

Celui qui avait lancé la mode des 4x4 luxueux il y a plus de 40 ans revient avec une toute nouvelle mouture, et la ferme intention de soigner sa réputation de « Rolls des SUV ». Signe des temps, il a aussi fait de gros efforts sur le plan technique pour baisser consommation et émissions de CO2. Nous l'avons essayé au Maroc, un cadre idéal pour tester ses capacités toujours spéciales.


La passe de quatreBRAVO

Le Range Rover, ça fait déjà 40 ans que ça dure. Né en 1970, il est le premier tout terrain de l'histoire à avoir su se montrer aussi à l'aise dans les bourbiers écossais que devant les plus beaux palaces du monde. Son look moins baroudeur que celui du Defender de l'époque et son habitacle de plus en plus soigné au fil des ans lui ont permis d’accéder au statut de vraie voiture de luxe. 

En plus de quarante ans de carrière, il aura d'ailleurs connu de nombreux propriétaires. Né sous le règne de British Leyland, le tout premier modèle durera jusqu'au milieu des années 90 après de nombreuses évolutions. 

Puis ce sera au tour de BMW de lancer le second modèle, après le rachat de Rover et Land Rover par le constructeur allemand. Le troisième modèle, apparu au début des années 2000, est apparu sous l'ère Ford. Ce tout nouveau modèle (le quatrième de la lignée) apparaît aujourd'hui alors que la marque est passée sous le giron des Indiens de Tata depuis 2008.

Un nouveau propriétaire indien qui semble d'ailleurs tout faire pour stimuler la productivité de Jaguar et Land Rover. Les gammes de ces deux marques n'avaient pas paru aussi dynamiques depuis longtemps, surtout chez Land Rover après l'arrivée du petit Evoque qui se vend comme des petits pains. 

Pour ce nouveau Range Rover, l'objectif était de garder le contrôle sur le très haut de gamme en matière de SUV à l'heure où les productions Porsche, Audi ou BMW pullulent et qu'on trouvera prochainement de nouveaux concurrents très ambitieux comme Bentley ou Lamborghini.
Le gros svelte

Au fil des générations, le Range Rover est toujours resté un gros 4x4 carré, imposant et statutaire. Ce nouveau modèle est visuellement proche de celui qu'il remplace, il se contente d'apporter un (tout petit) peu de douceur sur sa face avant plus inclinée et dont la calandre rappelle celle de l'Evoque. Pour le reste, les designers s'en sont tenus aux demandes de ses clients : don't change it, just make it better – ne le changez pas, rendez-le juste meilleur. Le précédent modèle était un pachyderme et sa masse frisait le permis poids lourd. 

Le nouveau Range Rover reste évidemment un gros bébé de plus de deux tonnes, mais il est le premier SUV du monde à adopter un châssis entièrement en aluminium. Land Rover annonce 420 kilos de gagnés sur la version d'entrée de gamme par rapport à l'ancienne (oui mais le moteur est aussi plus petit sur cette version !), sans aller jusque-là ce nouveau Range fait effectivement de gros efforts pour soigner son poids. Ajoutez à cela trois motorisations à la conception moderne (les deux diesel TDV6 et TDV8 et le V8Supercharged à injection directe) et vous obtenez une consommation en net recul même si l'auto reste évidemment dans le fond du malus, comme les grosses limousines et les voitures de sport. Sauf pour la version V6 diesel Hybrid, annoncée pour l'année prochaine, qui pourrait rejeter plus ou moins 150 g/km de CO2.

Palace haut sur pattes

Land Rover se plaît à rappeler que la clientèle du Range Rover est très variée et qu'au final, le modèle n'a pas vraiment de concurrence directe. C'est déjà vrai en terme de tarif avec un premier prix à peine au dessous des 90 000 euros et une somme qui peut dépasser les 130 000 euros sur le V8 Supercharged en finitionAutobiography. De quoi le placer en face des limousines les plus luxueuses, aussi fallait-il soigner le plus possible ses passagers à bord.  

A l'avant, la planche de bord rappelle fortement celle du petit Evoque dans son style. L'ensemble est d'une très grande simplicité et les boutons ne sont pas en surnombre. Les plus beaux matériaux sont évidemment en rendez-vous, surtout dans la finition haut de gamme Autobiography. Certaines combinaisons de couleurs et de matériaux (il y en a 18 000 possibles !) sont juste magnifiques, à noter certains détails qui méritent d'être vérifiés lorsque ce Range Rover arrivera en showroom : nos modèles d'essais étaient tous des pré-séries dont quelque-uns pouvaient comporter quelques rares imprécisions, par exemple au niveau de la fixation de l'encadrement de la console centrale. Le genre de petites imperfections qui, en théorie, auront totalement disparues d'ici la vente du modèle. 

Pour le reste, c'est comme dans une limousine sauf qu'il faut enjamber un seuil de porte plus haut que dans dans une Mercedes Classe S ou une Audi A8. Tout est réglable, l'équipement est pléthorique et il ne reste plus qu'à attendre la version châssis long pour bénéficier de sièges arrières entièrement réglables individuellement comme dans les versions « L » des limousines citées plus haut.

 

 

L'autre « Flying Carpet »


Nous avons testé la version d'entrée de gamme en TDV6 mais surtout la version la plus élitiste, forte du V8 compressé qu'on retrouve aussi sous le capot des Jaguar XFR et autres XKR. Entre ces deux versions, il n'y a de toute façon aucune différence sur le plan du style extérieur ou intérieur. En ces temps où ses concurrents rivalisent tous en taille et en nombre de sorties d'échappement, il est remarquable de constater qu'un Range Rover de 510 chevaux se contente simplement de deux petites sorties d'échappements cachées et recourbées vers le bas. Il n'y a même pas un petit logo « V8 » ou "Supercharged". L'agressivité ou la débauche sportive, très peu pour lui. En fait, son tempérament nous a fortement rappelé celui d'une Rolls-Royce Phantom. 


Comme dans la Rolls, le gros moteur se fait toujours discret en matière de sonorité, même si vous placez la boite en mode sport. Comme dans la Rolls, vous avez l'impression de voler au dessus de la route et la souplesse calculée des suspensions autorise un niveau de confort remarquable, même lorsque les routes sont mauvaises. Le bond en avant est impressionnant au moment d'accélérer le rythme sur route : ce nouveau Range Rover est tout sauf une voiture de sport mais son comportement apparaît nettement plus sain. On oserait presque partir à l'attaque d'une route tortueuse malgré un niveau de roulis toujours marqué et une boite ZF 8 rapports à palettes manquant un peu de réactivité. Le niveau d'accélération et de reprises est meilleur que dans un Mercedes G63 AMG de 544 chevaux et digne d'un coupé allemand bien motorisé. 

Avec plus de 2,3 tonnes sur la balance, c'est quand même remarquable. Attention évidemment à la consommation avec un tel engin si vous avez le pied lourd, il n'y a pas de miracle même avec un châssis allégé et un moteur optimisé.

Il aime toujours la boue

Des prestations dynamiques satisfaisantes donc, d'autant plus que le Range Rover est pourtant capable de performances spéciales dans un domaine diamétralement opposé à la conduite sportive. Ce dernier né de la dynastie Range se devait de respecter l'esprit de la famille : rester aussi à l'aise devant les plus beaux palaces que dans les pires ornières du monde.

Même s'il faudrait un certain sens du sacrifice pour oser plonger dans la boue un engin aussi cher, le nouveau Range se dote d'un arsenal plus raffiné que jamais en matière de technologie de franchissement. Le débattement des suspensions pneumatiques est le plus élevé de sa catégorie, trois hauteurs sont proposées, de la normale à la plus élevée pour le franchissement extrême. 

Le Terrain Response, qui accorde toutes les données du groupe motopropulseur en fonction du mode de terrain (route, terre, sable, rochers) dispose pour la première fois d'un mode automatique, qui détecte la nature du terrain sur lequel vous évoluez pour adapter l'auto aux conditions. Grâce à ses entrées d'air Queen Mary (elles ressemblent aux cheminées du célèbre bateau) placées sur le haut du capot moteur, il est même capable de se plonger dans 900 millimètres d'eau sans tousser. Pour un 4x4 sans équipement spécial, c'est un record. Après l'avoir malmené dans les dunes et les cailloux du désert marocain, on voit mal un Porsche Cayenne ou un BMW X5 s'en sortir aussi bien. On se dit aussi que ce type d'utilisation devrait rester anecdotiquement pour la clientèle de l'auto, qui s'en tiendra généralement à franchir les trottoirs des beaux quartiers avec.

 


En résumé ce nouveau Range fait payer plus cher que jamais son positionnement unique au monde mais ce n'est pas pour rien. Il restera certainement en tête des voitures de luxe à la mode pour la clientèle de prestige, il est surtout plus efficace que jamais dans tous les domaines. C'est aussi la meilleure limousine possible lorsque la route devient très mauvaise, loin des grands centre-villes européens ou américains. Toujours une classe à part dans la catégorie des SUV de luxe. Pour une version moins élitiste, attendez l'arrivée du prochain Range Rover Sport qui sera moins cher mais qui reprendra son nouveau châssis.

 

exYahoo

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter
Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 06:44

Après avoir fricoté avec les jeux vidéo, puis les smartphones et les lunettes (merci Google), la réalité augmentée flirte maintenant avec nos autos. Et c’est Pioneer qui semble le mieux armé pour le prouver de la manière la plus spectaculaire, avec son Cyber Navi. Un genre nouveau d’affichage tête haute (alias HUD, Head’s Up Display ). Le principe de l’affichage tête haute ? Il consiste en la projection, via un picoprojecteur, d’informations routières soit sur un écran en plexiglas rétractable, soit directement sur la surface vitrée du pare-brise.

Oh, Pioneer n’est pas le premier à s’y frotter. L’affichage tête haute, c’est une option (souvent onéreuse) déjà au catalogue de quelques constructeurs, dont BMW et Peugeot comptent parmi les pionniers. Audi, de son côté, a présenté, au dernier CES de Las Vegas, un HUD assez ambitieux autour duquel la marque aux anneaux compte façonner son avenir proche, en matière de télématique embarquée. Mercedes fait de même, avec DICE (Dynamic&Intuitive Control Experience), système lui aussi basé sur la réalité augmentée dans l’habitacle et qui fera converger l’actu des réseaux sociaux, dont on semble condamnés à ne plus être coupés, même au volant.

La norme actuelle de ce marché en pleine expansion : seules des informations basiques (vitesse, fléchage…), de manière épisodique, s’affichent sur ces fameux HUD.

Pioneer n’est pas dans la même optique. Avec son Cyber Navi (qui répond au doux nom de AVIC-ZH99HUD), qu’il commercialisera au Japon dès cet été pour 320.000 yens (près de 3.000 euros) le constructeur entend profiter de toute la surface supérieure du pare-brise. Via un projecteur laser fixé sur la visière, le pare-brise de la voiture deviendra en quelque sorte interactif, puisqu’on pourra y lire sa vitesse, mais aussi le guidage GPS, l’identification des voies, la distance avec la voiture qui nous précède, les limites de vitesse et les feux de signalisation.

Le tout via une caméra frontale fixée sur le rétroviseur central, et qui servira à calculer les estimations de distances. Le projecteur ajustera automatiquement la luminosité en fonction de la lumière. L’image projetée (environ 90 cm sur 30) apparaîtra dans le haut du champ de vision du conducteur, à environ 3 mètres devant lui. Le système est complété par un écran LCD physique capable de dupliquer la vue du conducteur, mais également sur lequel guidage GPS, vidéos et chansons peuvent être lues.

Si rien ne dit que le système débarquera en Europe, où l’on est beaucoup plus friands de solutions intégrées par les constructeurs que de systèmes de seconde monte, il va sans dire que, dans leur croissante démarche de rapprochement avec l’industrie high-tech, nos véhicules vont évoluer vers ce genre de solutions.

Il faudra toutefois un cadre légal strict pour les encadrer : mal pensé, ce genre de gadget aurait vite fait de polluer le champ de vision des conducteurs, et donc d’augmenter les risques d’accidents potentiels.

FLECHENOTE IMPORTANTE A VOTRE SERVICE

 

Recevez automatiquement et gratuitement un message dès que je publie un nouvel article et soyez  ainsi le premier à être averti de sa mise en ligne, sans jamais recevoir ni publicité ni spam.

 

Indiquez simplement votre adresse mail dans la case sous la rubrique NEWSLETTER en bas de page, comme illustré ci-dessous. Vous pourrez vous désabonner dès que vous le souhaiteriez.

 

Je vous souhaite une très agréable lecture !

 

N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, j'y réponds toujours par retour !

 

Newsletter

Inscription à la newsletter
Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 05:55

  Les voitures les plus luxueuses ne sont pas seulement les Rolls et les Bentley, mais aussi de redoutables sportives.

  1. Rolls-Royce
    Henry Royce avait été très clair : « Chercher la perfection en tout. Prendre le meilleur de ce qui existe et l’améliorer. Et quand rien n’existe, le concevoir ». Il est tout à fait toléré d’appeler une Rolls-Royce par ses initiales, le nom complet étant assez compliqué à prononcer.

    marque voiture luxueuse009 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : David Monniaux

  2. Bentley
    Les voitures encore construites manuellement se comptent sur les doigts de la main. Les Bentley en font partie. C’est également le cas des Lamborghini, Rolls-Royce, Bugatti et Ferrari, que l’on retrouve dans ce classement. Des noms qui ne respirent pas la médiocrité.
    bentley1 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : bentleymotors

  3. Ferrari
    La marque au cheval cabré s’incruste sur le podium de ce classement en toute légitimité. Ses performances en F1 combinées à son image de luxe lui ont conféré, au fil des années, une solide réputation auprès du public. Ses modèles restent quand même assez inaccessibles en terme de prix.
    marque voiture luxueuse004 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : Kaotic.nite

  4. Lamborghini
    La marque n’était pas destinée à figurer dans un tel classement. A l’origine constructeur de tracteurs prospère, Ferruccio Lamborghini décida de satisfaire sa véritable ambition : construire de belles voitures capables de concurrencer Ferrari et Maserati. Mission accomplie !
    marque voiture luxueuse006 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : Damian Morys

  5. Maserati
    Le rachat par Fiat en 1987 aurait pu tourner à la catastrophe avec sa volonté de marier les rivaux Maserati et Ferrari. Finalement, Maserati a su conserver ses lettres d’excellence et s’offre une belle cinquième place.
    marque voiture luxueuse007 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : Trubble

En voici encore, pour les portefeuilles bien garnis.  Elles allient  luxe raffiné et performances hors du commun.

  1. Aston Martin
    Lionel Martin, pilote chevronné, a eu l’idée du nom « Aston Martin » suite à sa victoire lors de la course de côte d’Aston Clinton en 1913. 1913 sera aussi l’année qui verra naître la première voiture de Lionel Martin, bien avant que James Bond ne s’installe sur le siège conducteur.

    marque voiture luxueuse000 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : Tagishsimon

  2. Bugatti
    « Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher ». Ettore Bugatti avait annoncé la couleur. Il aurait pu ajouter « Rien n’est trop rapide ». La Bugatti Veyron Supersport si dessous est, en effet, la plus rapide du monde.
    marque voiture luxueuse003 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : Gérard Delafond

  3. Spyker
    La marque Spyker était promise à un avenir funeste après sa faillite puis sa fermeture en 1926. La marque fut pourtant rachetée quelques années plus tard pour devenir Spyker Cars et tente depuis de faire honneur à sa devise : pour les tenaces, aucune route n’est infranchissable.
    marque voiture luxueuse002 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : Thecodmaster

  4. Pagani
    La marque Pagani n’a pas l’ancienneté des autres marques du classement mais les diverses expériences de son directeur, Horacio Pagani, au sein de Lamborghini ou à la tête de Modena Design, lui ont assuré une réputation solide dans l’univers de l’automobile.
    marque voiture luxueuse008 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo (creative commons) : wikipedia

  5. Koenigsegg
    Le constructeur suédois a toujours eu un souhait en tête : créer des voitures véloces et adaptées à l’agglomération. Une volonté qui a conduit à incruster certains modèles de la marque dans le classement des voitures les plus chères du monde et celui des plus rapides.
    marque voiture luxueuse005 Top 10 des marques de voitures les plus luxueuses au monde

    Crédits photo

  6. Pips

Repost 0
Published by pierre - dans Automobiles
commenter cet article